Station vélos en libre-service La Baule

Les vélos libre-service débarquent à La Baule !

L’été sera chaud et placé sous le signe d’Ecovelo ! Après Domfront en Normandie, les vélos libre-service by Ecovélo vont s’installer à La Baule cet été. Cette expérimentation pourra mener à un déploiement plus conséquent du service si les Baulois sont séduits par le projet. 

Les vélos libre-service d’Ecovelo sont à La Baule pour tout l’été… Et plus si affinités

Depuis le mois de juillet, 15 vélos à assistance électrique sont désormais disponibles à La Baule. A tous les impatients et les curieux, vous les trouverez sur 3 stations : Avenue Lajarrige près de la plage, avenue Pierre 1er de Serbie à proximité de la gare SNCF et sur l’esplanade du Casino Barrière. De plus, ils sont accessibles 7j/7 et 24h/24 !

L’utilisation du service ne vous coûtera rien les 10 premières minutes !

Au-delà, la location coûtera 1,50€ de l’heure. La batterie a une autonomie de 20 kms et est changée une à deux fois par jour par l’exploitant. Mais pas de panique, vous pourrez continuer à rouler sans assistance électrique, il faudra juste pédaler un peu plus ! L’application mobile « La Baule vélo libre-service » est nécessaire pour louer une monture (IOS et Androïd). Il est également possible d’utiliser la version Web www.labaule.ecovelo.mobi pour les autres types de téléphones.

Informations sur les vélos en libre-service à La Baule

Informations sur les vélos en libre-service à La Baule

 

Un beau projet qui a vu le jour grâce à la synergie de plusieurs intervenants :

  • La ville de La Baule, qui souhaite investir dans des moyens de transport doux ;
  • Le groupe Giboire, qui cofinance l’opération et s’affiche sur les vélos ;
  • Ecovelo, notre société basée à Nantes et conceptrice du système ;
  • Et un loueur de vélos baulois, Veloc’Ouest, qui assure la maintenance quotidienne.

« Pour l’instant, il s’agit d’une expérimentation jusqu’au mois d’octobre. Il y aura un audit auprès de la population », souligne Soraya Penot, conseillère municipale chargée du Développement économique et des transports. Le bilan permettra de savoir si l’expérimentation sera renouvelée, et pourquoi pas étendue à tout le territoire de Cap Altantique !

Le but de cette nouvelle offre de transport n’est pas de faire concurrence aux loueurs de vélos traditionnels, au contraire ! Il s’agit de proposer un service complémentaire pour de la courte durée tout en réduisant le trafic routier et l’empreinte carbone.

Des vélos malins et robustes, fabriqués en France

Il faut dire que les vélos proposés par Ecovelo ont tout pour plaire. Que ce soit pour les utilisateurs ou pour les collectivités.

Les vélos sont robustes et fabriqués en Vendée. Les stations ne nécessitent pas de travaux d’électrification pour la mise en place des bornes. L’installation est donc simple et rapide mais aussi modulable selon les besoins.

L’assistance électrique fonctionne grâce à une batterie amovible, qui est rechargée quotidiennement par l’exploitant sur place.

Vélo libre-service devant la gare de La Baule

En ce moment et pendant 5 mois, cette période d’essai est également une phase d’expérimentation. Cela permet à Ecovélo d’effectuer un suivi et d’identifier les axes d’amélioration. En cohérence avec sa ligne de conduite, cette opération se fait donc en lien direct avec les usagers. Par quel biais ? Grâce à son système d’information, Ecovélo recueille des renseignements fiables et précis sur le nombre d’utilisateurs, les trajets et leur durée. Dès lors, il sera plus simple de bâtir un système cohérent et performant pour que les les VLS à assistance électrique s’installent définitivement à La Baule.

Implantation aisée, vélos confortables et faciles d’utilisation : profitez des vélos en libre-service tout l’été !

Pas de commentaire

Commenter