Ayez les bons réflexes pour limiter le vol de vélos !

Le printemps est enfin arrivé à nos portes ! En cette saison préférée des cyclistes, vous êtes très nombreux à avoir ressorti vos montures à deux roues. Et tandis que le nombre de vélos se multiplie dans les rues, le nombre de vols augmente lui aussi… Quelles sont les astuces à connaître pour limiter le vol de vélos ? Comment le sécuriser au mieux ? On vous dit tout !

Le vol de vélos en chiffre, ça donne quoi ?

Chaque jour en France, pas moins de 1076 vélos sont volés. Cela représente 400 000 vélos à l’année, soit 1 vélo par minute ! Ces statistiques impressionnantes font de la France, le 4ème pays d’Europe en terme de vol de vélos.

Bien que certains vols soient inévitables, des nombreuses choses peuvent être faites par les propriétaires de vélos pour tendre à faire baisser ces chiffres.

Toujours attacher correctement son vélo

On ne le répétera jamais assez : attachez-votre vélo ! Que vous stationniez 5 minutes ou 5 heures il est primordial de sécuriser votre bicyclette dès lors que vous la quittez des yeux.

Et pour ce faire, le choix de l’antivol est important. Bannissez les antivols en plastiques et de manière générale tous les antivols que l’on peut plier à la main. Privilégiez donc les antivols en U, que vous attacherez au cadre du vélo et non aux roues, qui peuvent être retirées facilement.

 

Le bicycode

Véritable immatriculation de votre vélo, le bicycode est une série de numéros qui sont gravés sur votre vélo afin de l’identifier de manière unique. Créée par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette en 2004, cette gravure se fait sur le cadre de votre vélo et coûte une dizaine d’euros seulement.  Votre numéro de bicycode est ensuite rattaché dans un fichier national qui est accessible à l’adresse suivante : www.bicycode.org

Pour savoir où faire graver votre vélo, vous pouvez vous rendre sur le site internet de la fédération et consulter la carte interactive des opérateurs de Bicycode.

 

Ne pas stationner n’importe où

Bien que le mieux étant encore de rentrer son vélo chez soi, beaucoup de personnes n’ont pas cette possibilité. Si vous n’avez pas d’autres choix que de stationner en extérieur, essayez de choisir des lieux les plus fréquentés possible. En effet, le passage continu aura tendance à dissuader les voleurs.

De manière générale, les endroits déserts favoriseront les vols de vélos. Ainsi, assurez-vous d’attacher votre vélo même dans votre garage ! Ces endroits sont tellement isolés qu’il y sera très facile pour quelqu’un de mal attentionné de vous prendre votre bien.

 

Les assurances vélo

Bien que votre assurance habitation couvre généralement le vol de votre vélo à votre domicile, ce dernier n’est plus assuré lorsque vous stationnez à l’extérieur. Et si votre achat vous a coûté plusieurs centaines d’euros, la souscription à une assurance dédiée peut être une excellente idée ! Ces assurances ont également l’avantage de vous assurer contre les dégradations qui peuvent être faites à vos vélos.

Pour trouver l’assurance qui vous convient, et surtout au meilleur prix, vous pouvez utiliser un comparateur d’assurance.

 

Et si je me fais tout de même voler mon vélo ?

La première chose à faire est de porter plainte dans le commissariat le plus proche. Vous pouvez ensuite prévenir les associations locales, ainsi que les sites spécialisés. Si vous avez suivi nos conseils, vous pouvez également déclarer le vol via le bicycode en changeant le statut de votre vélo en « volé » sur leur site internet.

La seconde chose à faire est de vous renseigner auprès de vos diverses assurances pour voir si l’une d’entre elle est susceptible de vous dédommager.

Enfin, scrutez les petites annonces dans les jours qui suivent le vol afin de repérer les tentatives de recel.

 

Vous l’aurez compris, la principale chose à faire pour éviter le vol de  vélos reste la vigilance. Ne pensez jamais que cela n’arrive qu’aux autres et prenez garde à votre vélo même pour les arrêts  minutes !

 

Franck

Pas de commentaire

Commenter