Baromètre parlons vélo des villes cyclables

Baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019

185 000 citoyens ont pu donner leur avis quant aux politiques cyclables de leur ville.

Baromètre Parlons Vélo des villes cyclables 2019

L’enquête a alors obtenue des résultats pour 768 villes de France. En effet, la pratique quotidienne du vélo ne cesse de se développer. Les cyclistes souhaitent donc de réelles solutions afin de faciliter leur utilisation du vélo. 

Comme nous l’avions précisé dans cet article : Cartographie des itinéraires cyclables dangereux, les citoyens pouvaient indiquer les points noirs et les axes prioritaires à aménager de leurs itinéraires cyclables. 

Grâce à ces données la FUB a pu établir une carte répertoriant les résultats pour chacune des villes. Elles sont notées en fonction :

  • Du ressenti global 
  • De la sécurité 
  • Du confort des itinéraires cyclables 
  • Des efforts de la ville
  • Des services de stationnement 
  • De son évolution depuis 2 ans. Nous pouvons préciser que 40% des répondants estiment que leur ville a évolué positivement depuis 2 ans, en terme de conditions de circulation à vélo.

 

Les villes se voient alors attribuer une lettre entre A+ et G correspondant au ressenti des cyclistes concernant les politiques cyclables locales. 43% ont obtenu une note supérieur à la moyenne. 

Le bon élève Marseillan 

Marseillan est la seule commune de toute la région Occitane à faire autant d’efforts dans le domaine cyclable. En effet, en Occitanie, aucune commune n’obtient d’aussi bonnes notes.

La ville dispose alors d’une vraie politique cyclable réunissant sécurité, confort, efforts de la commune, ou encore stationnements des vélos. Le Baromètre Parlons Vélo des villes cyclables 2019 a alors attribué la note de B à Marseillan. 

Nos vélos en libre-service vont d’ailleurs revenir prochainement à Marseillan, ce qui ne pourra que favoriser la pratique du vélo ! 

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde des vélos en libre-service, suivez-nous sur les réseaux sociaux.

No Comments

Post A Comment