histoire du vélo en libre-service

L’histoire du vélo en libre-service

Connaissez-vous l’histoire du vélo en libre-service ? 

Les vélos en libre-service ont conquis l’ensemble des grandes villes mondiales, mais connaissez-vous leur origine ?

Histoire du libre-service

AMSTERDAM

C’est en 1965, en Hollande, que l’histoire du vélo en libre-service a vu le jour. Le projet fut lancé par des activistes écologiques hollandais via le mouvement libertaire et écologique Provo. Le but était de supprimer la circulation automobile dans la ville holandaise. C’est donc plus précisément à Amsterdam que les VLS ont fait leur apparition. En revanche, ce fut un échec puisque les vélos ont été très vite volés. 

 

LA ROCHELLE

Quelques années plus tard, en 1976, c’est à La Rochelle qu’un nouveau service de vélos en libre-service naît. Ces vélos sont mis à disposition gratuitement sous le nom de Yelo vélo.

 

COPENHAQUE

C’est en 1995 que le système est véritablement établi sur la base d’un partenariat public/privé. L’entreprise Fonden Bycyklen met alors à disposition au sein de la ville de Copenhague 1000 vélos répartis sur 120 stations. 

 

RENNES

En 1998, le premier système VLS informatisé fait son apparition à Rennes. 

 

PARIS

Paris lance en 2007 un appel d’offres pour un service de VLS. C’est alors JCDecaux qui remporte le contrat et met en place les Vélib. 

 

LES ÉTATS-UNIS

Aujourd’hui les Etats-Unis développent ce mode de transport. En effet, les villes comme New York City, Washington, Boston, Denver, San Antonio ou encore Mexico, bénéficient d’un service VLS. 

Et Ecovélo dans tout ça ? Nous avons lancé notre 1er service de vélos électriques en libre-service en 2015. Aujourd’hui nous sommes présents à Reims, Bourg-en-Bresse ou encore La Baule.

Alors qu’attendez-vous pour bénéficier du service vélos en libre-service by Ecovélo ? 

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde des vélos en libre-service, suivez-nous sur les réseaux sociaux.

No Comments

Post A Comment