Trottinettes électriques

Les trottinettes électriques : le cas de Lime

Les trottinettes électriques en flee-floating sont apparues en France en 2018. Elles s’inscrivent dans la tendance de mobilité partagée ayant été amorcée par les vélos en libre-service. Cependant leur développement est bien souvent source de conflit puisqu’elles encombrent la voie publique.

Déploiement des services de trottinettes électriques en free-floating

Après une explosion des services de trottinettes électriques en free-floating nous pouvons remarquer un fort ralentissement sur leurs déploiements. En effet, le secteur s’est développé très vite, voir, trop vite ! Les entreprises ont énormément dépensé pour conquérir ce nouveau marché.
Or, aujourd’hui ces services ne sont bien souvent pas rentables. De plus, les investisseurs ayant financés ces entreprises de trottinettes électriques en free-floating ne croient plus en ce système. Ils ne veulent plus d’entreprises bancales qui n’offrent donc pas de retour sur investissement.
Seules les start-up les plus solides survivent alors sur le marché des trottinettes électriques en free-floating !

Le cas de Lime  

Il y a quelque temps nous avons appris que Lime a licencié 14% de ses effectifs et se retire de 12 villes dont Phoenix, Rio ou encore Buenos Aires. Le patron met alors en cause le développement moins rapide que prévu de la micro-mobilité.
Cependant, ce dernier affirme que son entreprise sera rentable en 2020. Il a donc pour ambition d’être la première entreprise de mobilité nouvelle génération rentable ! Pour ce faire, le PDG souhaite alors minimiser les coûts d’entretien et alléger la durée de vie de ses trottinettes. 

Un bon nombre d’entreprises de trottinettes électriques en free-floating telles que Bird, Scoot, Lyft ou encore Ship ont subi des ajustements ces derniers mois (licenciements, retraites précipitées,…).

Nous pouvons donc nous demander quel sera l’avenir de ces entreprises ?

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde des vélos en libre-service, suivez-nous sur les réseaux sociaux.

No Comments

Post A Comment