Quand technologie rime avec vélo…

De véritables concentrés de technologie sont créés chaque jour. Le vélo intègre désormais des fonctions toujours plus surprenantes. Nous vous parlions des vélos qui vous aident à grimper les côtes, ou encore des vélos réfléchissants, mais la technologie a repoussé les limites en proposant des vélos connectés.

Le dernier exemple en date est celui du vélo entièrement connecté, le  Vanhawks Valour. Inventé par des canadiens, ce vélo propose des fonctionnalités étonnantes. Equipé de capteurs, il indique au cycliste sa vitesse moyenne, la distance parcourue ou encore les obstacles et les angles morts.

Le Valour a tout pour plaire, puisqu’il est ultra léger (7kg) et présente un design sobre et épuré ; mais il coûte tout de même la modique somme de 1400 €, environ.

Vélo connecté

 

D’autres sont encore à l’état de test. De grandes entreprises planchent encore sur le vélo entièrement connecté, comme le géant Samsung, qui cherche à développer le Samsung smart bike.

Parmi les objets qu’on a du mal à imaginer connectés, on retrouve les roues « Copenhague ».

Développées par le MIT (Massachusetts Institute of Thecnology), elles stockent l’énergie pour la redistribuer au moment où le cycliste en a le plus besoin. Elles calculent également le niveau de pollution dans l’air. Le cycliste peut donc la contrôler grâce à une application installée sur son téléphone.

Objets connectés

 

S’en suivent les cadenas connectés, qui collectent les calories brûlées ou les km parcourus.

Un exemple d’antivol intelligent est le modèle SKYLOCK. Développé par la startup Vélo-labs, il est composé de capteurs solaires qui lui permettent de se recharger. Relié à une application, il permet à son propriétaire de le verrouiller ou le déverrouiller à distance, et d’être prévenu en cas de tentative de vol.

Objets connectés

 

Avec des fonctionnalités similaires, on retrouve la pédale connectée, la « connected cycle » ou le guidon connecté « hélios », équipés de LED et de GPS.

Objets connectés

 

Au vu de ces idées lumineuses, Ecovélo compte bien aider les cyclistes à franchir le cap des objets connectés… Et si la publicité permettait de financer ce type d’équipement technologique ?

No Comments

Post A Comment