Uber-Lime

Uber sauve Lime !

La start-up Lime proposant des trottinettes électriques en free-floating a levé 170 millions de dollars lors d’un tour de table mené par Uber.

Après avoir été l’un des premiers investisseurs de Lime, en 2018 Uber a lancé ses premiers vélos et trottinettes électriques en free-floating. Ainsi, les deux sociétés entrent en concurrence direct ! Mais avec cette levée de fonds, elles vont s’associer. En effet, les véhicules de chacune de ces start-ups apparaîtront dans les applications de l’une et de l’autre. Les vélos et trottinettes Jump apparaîtront dans l’application de Lime et inversement.

Lime a été très impactée par la pandémie du covid-19 puisqu’elle a mis à l’arrêt la plupart de ses véhicules. Ainsi, sa valorisation, qui était de 2,4 milliards de dollars est tombée à 400 millions. Lime a alors annoncé la suppression de 13 % de ses effectifs.

Uber a également été impacté par cette pandémie qui a coûté la suppression de 14 % de ses effectifs. Cependant, l’entreprise souhaite continuer sa croissance. C’est ainsi que la société Uber est venue au secours de son concurrent Lime.

Comme évoqués précédemment, les véhicules Jump apparaîtront donc dans l’application de Lime et pourront donc être loués par ce biais (et inversement). Du côté des salariés, certains de chez Jump vont être transférés chez Lime et d’autres seront licenciés. De plus, Brad Bao, qui a co-fondé Lime en 2017, va céder sa place à Wayne Ting. Enfin, selon The Information, Uber pourrait acheter Lime à l’avenir.

Après cette période de pandémie, les transports en commun ne seront sans doute pas les premiers moyens de locomotion plébiscités par les Français. Ainsi, Lime et Uber peuvent espérer connaître un regain d’activité dans les prochains jours.

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde des vélos en libre-service, suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Tags:
, ,
No Comments

Post A Comment