image-velo-location-longue-duree

Vélos en location longue durée : avantages et inconvénients ?

Les collectivités développent de plus en plus la location de longue durée de vélo

La location de vélo longue durée (LLD), qu’est-ce que c’est ?

✓ C’est quand la ville finance la mise en place d’une agence publique qui loue des vélos mécaniques et surtout des vélos électriques aux résidents de son territoire, pour des durées allant en général de quelques mois à une année (au choix), pour leur faire découvrir les bienfaits du vélo et leur donner envie ensuite d’acheter un vélo en propre.

Pour accéder à ce service à Nantes par exemple, c’est Bicloo, à Rennes il y a la Maison du Vélo et Veligo pour les Parisiens dont on vous parlait dans cet article.

C’est un moyen simple et rapide de démarrer une politique Vélo sans trop dépenser.

Est-ce qu’on ne frôlerait pas la distorsion de concurrence dans certains cas ?

En voulant inciter fortement les citoyens à faire de plus en plus de vélo, les villes auraient-elles franchi la ligne rouge en cassant les prix ? C’est ce que laisse penser l’analyse de la chambre régionale des comptes de la Bretagne sur le cas de Rennes, qui n’est pas du tout un cas isolé, justement car c’est le principe de cette offre attractive.

En effet, son dernier rapport souligne que « Rennes Métropole attribue au seul Opérateur Transport une aide afin de vendre des vélos à un tarif inférieur à d’éventuels concurrents présents sur le marché. Cette pratique présente un risque au regard du droit de la concurrence qui ne paraît ni anticipé ni provisionné. ».

Mais où est la limite quand une ville considère que l’offre privée disponible n’est pas à la hauteur de ses ambitions et des enjeux sur le territoire ?

Un réel intérêt en temps de pandémie

Si l’on pousse la réflexion, dans le contexte actuel, il est assez intuitif que les villes n’ont pas vocation à louer des voitures par elles-mêmes… et d’ailleurs, si elles le faisaient, à prix cassé, cela poserait un problème de concurrence ; mais dans le cas d’une ville qui décide de louer des vélos électriques… c’est moins évident !? Le cas de Rennes montre qu’effectivement il y a peut-être un effet d’aubaine que les politiques vont devoir maitriser pour ne pas nuire au développement du marché du cycle et au développement des services de location de véhicules à assistance électriques, sans pour autant abandonner leur politique de mobilité douce et nuire à un certain volontarisme louable en ces temps de crise des transports en commun et de distanciation sociale.

Le vélo libre-service, la bonne solution pour les collectivités ?

Pour aller plus loin, est-on du coup en droit de considérer que les vélos en libre-service répondent au même problème ? Ou bien, qu’au contraire ils constituent une solution pour réduire cette distorsion de concurrence ? Tout dépend de la concurrence en place sur le territoire !

En effet, les acteurs proposant la location de vélos sur des longues durées sont en général plutôt nombreux, alors que ceux proposant de louer un vélo pour 5 ou 10 minutes sont rares. Et les quelques opérateurs privés qui le font sans aide publique (notamment pour le freefloating) ont malheureusement souvent un modèle économique à la limite de la cavalerie. Une approche un peu simpliste mais qui laisse penser que le vélo en libre-service est aujourd’hui la réponse la plus pérenne pour développer une politique cyclable saine, ambitieuse et harmonieuse. Ou du moins, une solution complémentaire de la location longue durée qu’il faut développer rapidement pour activer la dynamique « Tous en selle » sans risque.

Les avantages et les inconvénients :

Sans vouloir trancher ce débat qui n’en est qu’à ses débuts, Ecovelo a choisi via cet article d’ouvrir l’esprit de ses lecteurs afin qu’ils se fassent leur propre avis. Voici donc, dans cette optique, les avantages et les inconvénients du vélo en libre-service (VLS) et du vélo en location longue durée (VLD), en dehors de toute considération « concurrentielle », ce qui est probablement le meilleur moyen de valoriser le libre-service plutôt que de dévaloriser la location longue durée :

comparaison-velo-libre-service-velo-location-longue-duree
prix-velo-libre-service-velo-location-longue-duree

L’intérêt du vélo à location longue durée repose donc bien dans la « première mise en selle » des citoyens d’un territoire, il doit évoluer ensuite vers du vélo libre-service ou vers l’achat de vélo par les particuliers.

La complémentarité forte entre le vélo en libre-service et le maillage historique des lignes de transport public (bus, métro, tramway…) en fait à coup sûr un bel outil de développement des mobilités douces.

A la fin de l’histoire, c’est de toute façon l’usager qui aura raison ! Alors tant qu’il répond présent pour louer des vélos en longue durée, il faut continuer de lui proposer des solutions allant dans ce sens, et si possible en intégrant les acteurs locaux à ces projets afin que tout le monde y trouve son compte.

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde des vélos en libre-service, suivez-nous sur les réseaux sociaux.

No Comments

Post A Comment