Mickaël Berry Interview Bikestage

Interview Bikestage n°3 : Mickaël

Chaque mois, pour la newsletter, nous réalisons une interview métier d’un membre de l’équipe d’Ecovélo. Pour cette troisième édition, c’est Mickaël, Chef de Projet, qui a répondu à mes questions ! 

 

Salut Mickaël, peux-tu te présenter ?

 

Salut ! Mickael, 28 ans, je viens d’un univers complétement différent de chez Ecovélo, puisque je viens de l’ingénierie et du génie civil nucléaire.

 

Effectivement, c’est différent ! Qu’est ce qui t’as amené à travailler ici ?

J’ai repris mes études à l’IFAG, une école d’entreprenariat, à Nantes à l’âge de 25 ans. Suite à un stage dans une startup, et du réseau que j’avais pu développer, j’ai atterri ici.

 

Peux-tu nous expliquer ton quotidien chez Ecovélo ?

Je suis chef de projet. Concrètement, je m’occupe du bon fonctionnement des campagnes, de sa signature jusqu’à la fin. Cela consiste au recrutement des cyclistes, la production des enjoliveurs, la livraison à terme. Je contrôle aussi que tous les cyclistes engagés jouent le jeu.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ton travail ?

Résoudre et anticiper les problèmes.

 

Comment aimerais-tu évoluer chez Ecovélo ?

Idéalement j’aimerais bien prendre plus de place dans l’organisation générale. Cela m’amènerait à une diversité de projet plus grande et conséquente.

 

Du coup tu t’es investi sur le nouveau projet Titibike développé par Ecovélo ?

Oui ! Je me suis occupé de la R&D de la borne. Je m’occupe aussi de l’anticipation de la pose de ces bornes.

 

On m’a dit que tu avais une passion pour le babyfoot ? C’est vrai ?

(rire) Quelque peu. Cette passion me vient du collège, je jouais énormément à cette époque.

 

Si tu étais un vélo tu serais ?

 

Je n’y connais rien en vélo…

 

La personne que je dois interviewer le mois prochain ça devrait être… ?

Andréa parce qu’elle devait être interviewée à ma place aujourd’hui

 

Franck

Tags:
Pas de commentaire

Commenter